Cédric Villani et Thanh Nghiem

L’art vivant de la mathématique, entre sublime inutilité et déraisonnable efficacité,
avec Cédric Villani

Lauréat de la médaille Fields en 2010, professeur de l’Université Claude Bernard de Lyon et directeur de l’institut Henri Poincaré, Cédric Villani est aussi l’animateur du Ciné-club Univers Convergents, l’organisateur de la Nuit du Miel à la Fondation Cartier… et un vulgarisateur hors pair. Pour lui, le génie n’existe pas, sauf dans les lampes merveilleuses. En revanche, nous côtoyons une multitude d’intelligences, qui simplement s’expriment différemment et prospèrent en fonction des éléments avec lesquels elles sont en interaction. Il s’efforcera de transmettre ce que la mathématique a d’artistique et de pratique à la fois, dans sa recherche du sens, des insaisissables schémas de pensée, et de la prédiction du réel.

Thanh Nghiem et Cédric Villani

Le célèbre mathématicien revient à Lieux Mouvants pour nous présenter Thanh Nghiem, brillante ingénieure devenue exploratrice des projets novateurs pour un monde durable.

« La pollinisation des idées nous fait entrer dans une écologie du don, où le principe d’abondance remplace le principe de rareté et d’accumulation qui fonde le capitalisme. Grâce à ces solutions, nous pouvons par des processus apprenants changer l’ADN de la société pour muter vers le libre et durable. » Thanh Nghiem

Butineuse de savoirs, accélératrice de projets, femme engagée, ancienne businesswoman,… Thanh Nghiem est inclassable, et c’est ce qui fait sa force. Cette diplômée de l’école des Mines et de l’Institut européen d’administration des affaires a débuté sa carrière dans des grands groupes, en devenant notamment la première femme directrice associée du cabinet McKinsey en France, puis en tant que Directrice stratégique du groupe Suez-Ondeo.
En 2002, elle opère un tournant majeur dans sa carrière en quittant le monde de l’entreprise pour mettre ses compétences au service de l’intérêt général. Son objectif : connecter les acteurs de tous horizons pour catalyser les projets novateurs et construire un monde durable.
Elle fonde alors l’Institut Angenius, un incubateur d’initiatives et d’idées au service du développement durable. Convaincue que c’est de l’intelligence collective que naitront les innovations sociales et environnementales, elle s’attache désormais à diffuser librement les connaissances, à « polliniser les savoirs » en s’inspirant des modèles open source et de l’économie collaborative.
C’est dans cette même volonté qu’elle a contribué à créer la Majeure Alternative Management au sein de la prestigieuse HEC, et qu’elle a publié l’ouvrage Des abeilles et des hommes, passerelles pour un monde libre et durable, Éditions Bayard, 2010. C’est sans doute dans son parcours atypique que Thanh Nghiem puise la conviction qu’une transition est possible, et qu’il est nécessaire de faire dialoguer des univers parfois cloisonnés pour que chacun apporte sa pierre à l’édifice d’une société écologique et collaborative. Up conférences, Inspirer l’innovation sociale, Groupe SOS

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone