Jean-Louis Étienne

Les aventures de Jean-Louis Étienne, depuis une « première » en 1986, quand il est le premier homme à atteindre le pôle Nord en solitaire après 63 jours de marche. En 1989-90, l’expédition internationale Trans Antarctica est la plus longue traversée de l’Antarctique à traîneaux à chiens (7 mois, 6 300 km).

Jean-Louis Étienne se destinera alors à l’exploration des régions polaires : navigation dans les glaces, à bord du bateau Antarctica (rebaptisé Tara), dérive arctique à bord du Polar Observer, traversée du pôle Nord en ballon.

La prochaine sera Polar Pod POD, une exploration de l’océan Antarctique encore méconnu, une capsule qui doit dériver pendant un an dans les « cinquantièmes rugissants » de l’océan austral.

Son site

Son Facebook

Son Twitter

Une expérience choc

  

Vous rêvez d’écouter la faune des profondeurs de l’océan Antarctique. A partir du 3 juin, il vous suffira d’enfiler un casque de réalité virtuelle pour devenir un des scientifiques du Polar Pod, face à la banquise antarctique !

Laurent Mermier, de Ship-St, bureau d’études lorientais, est l’architecte de ce laboratoire nautique d’un nouveau genre. Pour concevoir ce vaisseau vertical, qui ne devait pas entrer en résonance avec les mouvements furieux de la mer sous ces latitudes, il s’est inspiré de l’expérience du FLIP américain et de la technologie des flotteurs des futures grandes éoliennes offshore. Tel un satellite autour de l’Antarctique, le Polar Pod va permettre l’acquisition de données et d’observations du Courant Circumpolaire Antarctique.