Nicolas Frize

Ce qui intéresse Nicolas Frize, c’est de se placer en situation d’accueil et d’errance vis à vis des espaces ou des situations qu’il approche, d’aller à leur rencontre avant d’y déposer tout projet personnel. Pour Les Marmottes vocales, concert en coproduction avec Les Musiques de la Boulangère, il a appréhendé la carrière de Locuon comme un paysage de montagnes douces, avec ses aplombs, ses vallons et ses recoins entre les arbres, où il pourrait cacher sept duos de chanteur/instrumentiste.

A l’occasion du concert, Installation photo d’Isabelle Vaillant dans les arbres de la clairière.
Ses mises en scène, le mélange troublant du vrai et du faux, les longues pauses de l’appareil et la vitesse lente, nous racontent une appréhension du monde où le temps suspendu est sur le point de basculer à chaque instant.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone