Grégoire Pont

CONCERT

MÉLISME(S) ET MARTHE VASSALLO

Dimanche 18 août

HAMEAU DE SAINT-ANTOINE (LANRIVAIN 22)

  • Les Lavandières de la nuit
  • 17H00
  • 10 € LA JOURNÉE
ACHETER VOTRE BILLET

MÉLISME(S) ET MARTHE VASSALLO

Revenantes, sorcières, déesses guerrières ou créatures de l’au-delà… La légende des lavandières de la nuit, figures fantomatiques et mystérieuses, traverse l’Europe depuis le haut Moyen-Âge. D’une tradition locale à l’autre, elles battent leur linge pour annoncer la mort ou faire partager leur sort au passant infortuné ; malheur à l’inconscient qui les dérange ou à la ménagère qui accepte leur aide !
Ce sont ces histoires envoûtantes, que Marthe Vassallo et Gildas Pungier, entourés d’un quatuor vocal du chœur de chambre Mélisme(s) et d’un accordéon diatonique, mettent en musique et en texte.

Générique :

Gildas Pungier : clarinette et direction
Marthe Vassallo : conteuse et soliste
Choeur Mélisme(s) : Quatuor
Jérôme Pungier : accordéon

La création de ce programme bénéficie des soutiens du Ministère de la Culture / DRAC Bretagne – Résidence de Territoire et Aides à l’écriture, du Département des Côtes d’Armor, du CNM, de la SACEM et de la SPEDIDAM. Ce programme est accueilli en résidence de création au Logelloù – Centre de création musicale.

Nicolas Joubard

« Une plongée troublante et délicieuse dans les ténèbres où s’ouvrent les portes entre les mondes. »


Véronique Le Goff

BIOGRAPHIE

Créé en 2003 dans les Côtes d’Armor par son directeur artistique Gildas Pungier, le Chœur de Chambre Mélisme(s) poursuit depuis ses débuts un parcours musical varié et toujours exigeant. La résidence à l’Opéra de Rennes depuis 2016 a contribué à forger une identité singulière dans laquelle la double- activité de Mélisme(s), chœur de chambre et chœur lyrique, permet un enrichissement mutuel des répertoires abordés.
Considérée comme une des plus grandes voix de la musique bretonne actuelle, Marthe Vassallo est aussi quelqu’un avec qui il faut s’attendre à tout : un récital de gwerzioù a cappella, un Stabat Mater, une improvisation au fond des bois, une lecture de Jane Austen, un fest-noz, une fantaisie où Tom Waits croisera Rossini… Et des chansons – en breton, en français, en anglais – dont elle signe les paroles et parfois les musiques.