3 premiers spectacles de danse

avril 23, 2021 Publié par LIEUX MOUVANTS

Rendez-vous du samedi 3 juillet au dimanche 29 août pour un nouvel été en centre-Bretagne

Kaori Ito, chorégraphe influencée par la culture japonaise, au style singulier reconnaissable par un vocabulaire hybride à la croisée des cultures et des langues, nous présente la pièce Chers. 

Un hommage à ceux qui nous ont quittés et qui nous sont chers. Composée à partir de lettres écrites par les interprètes, elle installe un intense et intime dialogue dansé et parlé entre les danseurs et leurs défunts.

 

©Laurent Pailler

 

 

En hommage à Odile Duboc, pionnière de la danse contemporaine française disparue en 2010, les charismatiques chorégraphes et interprètes, Emmanuelle Huynh et Boris Charmatz offrent une version ralentie du Boléro 2.

Chaque mouvement d’Étrangler le temps, a directement été façonné sur leurs corps à partir de leurs improvisations. Chaque geste se trouve étiré, effectué avec intensité et ancré dans le corps de l’autre. L’ensemble est bercé par la musique de Maurice Ravel pour donner un duo lent et poétique.

 

©Ursula Kaufman

 

 

Queen Blood est une création d’Ousmane Sy qui nous a quitté en décembre dernier à 45 ans. Il codirigeait le CCN de Rennes et de Bretagne avec le collectif FAIR-E.

Queen Blood invite 7 championnes de battle et danseuses virtuoses du groupe Paradox-sal, à bousculer leurs acquis techniques, à questionner leur rapport au geste et à la performance afin d’exprimer sur scène ce qu’est, pour elles, la notion de féminité. Avec une chorégraphie forte, souvent à l’unisson, d’où se détache à tour de rôle chacune d’entre elles, Ousmane Sy a créé un ballet hip-hop dans lequel le « Corps de ballet » met en valeur les étoiles et la gestuelle personnelle de chacune (hip-hop, dancehall, locking, popping, krump).

 

©Thimothée Lejolivet