Rencontres

Le 25 août, 3 rencontres sont organisées avec des personnalités marquantes du monde des jardins.

 

15 h. Dans les pas de Pascal Cribier

Monique Mosser

"Évoquer des années riches de "charettes", ces moments de travail intensif,s pour rendre à temps des concours d'architecture, de paysage ou d'urbanisme, autant de nuits blanches, d'inventions baroques et poétiques... et puis des voyages, décidés à la dernière minute, comme ressourcement. Mais, en même temps, une capacité de créer, d'imaginer des espaces futurs, comme un engagement sans faille face aux défis écologiques et, toujours, avec la volonté d'améliorer la cadre de vie de chacun et de donner à tous la beauté en partage".

 

16 h. Préserver et transmettre les jardins historiques à l'heure du réchauffement climatique

Pierre Bonnaure

Pierre Bonnaure est ancien jardinier en chef des Tuileries, du Palais-Royal et du musée Eugène-Delacroix, responsable des parcs et jardins des résidences présidentielles, historien des jardins. Il interviendra à St-Antoine sur le thème suivant : “A la recherche des variétés de fleurs très anciennes (XVe-XVIIIe) : plantes oubliées ou disparues ? A travers quelques exemples : tulipes, œillets, tubéreuses, amarantes, roses d’Inde, anémones, véroniques, saxifrages, coquelourdes, compagnons, orangers…

 

 

17 h. Filmer les jardins

Jean-Philippe Teyssier

architecte-paysagiste DPLG, est le réalisateur du magazine “Jardins d'ici et d'ailleurs” diffusé sur Arte. Il répondra à de nombreuses interrogations concernant la réalisation d'un film sur les jardins :
- comment filmer un jardin, comment exprimer son identité à la télévision, comment le raconter ?
- tous les jardins sont ils "télégéniques" ?
- qu'attendent les spectateurs d'une émission consacrée aux jardins ? Faut-il nécessairement les satisfaire ? les provoquer ?
Enfin, il vous fera part de ses tribulations, celle d’un paysagiste souvent perplexe devant les codes de la télévision.