calendrier 2019

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

RENCONTRE. Maylis de Kerangal : Collecter, imaginer, écrire

samedi 6 juillet. 11h00

Depuis Naissance d’un pont (2010), l’articulation de la documentation et de la fiction est au cœur de mon travail littéraire. Mes romans rallient des mondes inconnus, des mondes sociaux, culturels, professionnels que j’apprends à connaître, dont j’essaie de restituer la langue, les lexiques spécifiques.

Ce travail documentaire est une divagation. Je me déplace, j’écoute, j’interroge, je lis, j’établis un répertoire, je relève des signes, je me souviens, je fais des rapprochements : le roman invente toujours son propre matériau.  Dans Un monde à portée de main, c’est le mystère de la fiction que je tente d’approcher en suivant Paula Karst, jeune peintre en décor, et avec elle, la nature même de l’imagination.

 

Maylis de Kerangal est écrivain. Elle grandit au Havre. Après avoir étudié l’histoire, la philosophie et l’ethnologie elle est éditrice de guides de voyages puis de documentaires pour la jeunesse.  Parmi ses livres édités chez Verticales, Corniche Kennedy, (2008, adapté au cinéma par Dominique Cabrera en 2017), Naissance d’un pont, épopée contemporaine aux allures de western (prix Médicis et du prix Franz Hessel 2010), puis en 2014, Réparer les vivants, roman d’une transplantation de cœur, reçoit une douzaine de prix littéraires dont le Grand Prix du livre RTL-LIRE, et le prix du Roman de l’Etudiant France Culture-Télérama. Traduit en 35 langues, il est adapté au cinéma par Katell Quillévéré et au théâtre par Emmanuel Noblet, et par Sylvain Maurice. La même année, elle publie à ce stade de la nuit, aux éditions Guérin, réédité chez Verticales en 2015, puis Un chemin de table (2016) dans la collection « raconter la vie », au Seuil. En 2018 paraît Un monde à portée de main, roman d’initiation à la peinture en décor qui conduit son héroïne au fac similé de Lascaux IV. Elle est membre du collectif Inculte. Elle vit et travaille à Paris.

Lascaux IV ph. LP Guillaume Georges

Lascaux IV ph. LP Guillaume Georges

 

« Il était important pour moi d’écrire un livre qui puisse questionner mon rapport à la fiction et au roman. Il y a dans ce livre une tentative de tracer un destin de jeune fille en prise avec son temps et avec l’idée de créer de la fiction, avec ce que ça implique sur le vrai et le faux. Paula Karst apprend à incorporer le monde, et comprend qu’être faussaire, imiter, reproduire, refléter la nature, c’est aussi créer des accès. Que par la fiction, on peut accéder à des formes de vie auxquelles sa propre vie ne donne pas accès. A Lascaux, elle comprend que pour connaitre l’art pariétal, pour connaitre la préhistoire, pour devenir préhistorique, il faut justement construire ce fac-similé. Où est la vérité ? Finalement, ces fictions sont des entrées pour accéder à des formes de vérité et surtout des formes de vie. »

 

 

 

 

Détails

Date :
samedi 6 juillet
Heure :
11h00

Lieu

Hameau de Saint-Antoine à Lanrivain (22)