calendrier 2019

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

DANSE. DOMINIQUE BRUN PRÉSENTE « PIERRE ET LE LOUP »

dimanche 30 juin. 17h00

Une belle occasion de redécouvrir le conte musical de Prokofiev. Pierre et le Loup : Pierre, un garçon solitaire ayant pour seul ami un chat, un oiseau et un canard, vit avec son grand-père dans une maison à l’orée d’une immense forêt hantée par un dangereux loup.

 

Le Poids des Choses
durée : 13 min
Pièce abstraite qui s’interroge sur ce qu’est le mouvement, Le Poids des Choses invite les enfants et les adultes à regarder la danse de plus près. Les danseurs nous présentent l’espace et le temps dans lesquels le mouvement se manifeste et la force que notre corps déploie pour contrer celle de la gravité. On peut bouger de façon soit directe, soit indirecte, dans un temps soit soudain, soit continu, avec une force soit forte soit faible. En rendant hommage à Rudolf Laban et à ce qu’il nomme la « palette » de nos efforts,  cette pièce nous ramène avec humour et gravité, à la complexité du mouvement de la vie.

Pierre et le Loup
durée : 31 min
Pierre, un garçon solitaire ayant pour seul ami un chat, un oiseau et un canard, vit avec son grand-père dans une maison à l’orée d’une immense forêt hantée par un dangereux loup. Un jour, l’enfant, avec ses trois complices, se met en tête d’attraper cet animal menaçant. Là où le compositeur permet une écoute particulière de l’orchestre en représentant chaque personnage par un instrument, la chorégraphe, Dominique Brun, donne à son tour, à chaque interprète, un motif dansé singulier. Une belle occasion de redécouvrir le conte musical de Prokofiev.

 

LE POIDS DES CHOSES

CHORÉGRAPHIE Dominique Brun
ASSISTÉE DE Sylvain Prunenec
CRÉATION SONORE David Christoffel
AVEC Djino Alolo Sabin, Clarisse Chanel, Clément Lecigne, Marie Orts, Sylvain Prunenec
TOILE Odile Blanchard

PIERRE ET LE LOUP

CHORÉGRAPHIE Dominique Brun
ASSISTÉE DE Sylvain Prunenec
MUSIQUE Sergueï Prokofiev
TEXTE ORIGINAL Sergueï Prokofiev
VERSION FRANÇAISE Renaud de Jouvenel
PRÉPARATION DES RÉCITANTS, MISE EN DIALOGUE David Christoffel
AVEC Djino Alolo Sabin, Clarisse Chanel, Clément Lecigne, Marie Orts, Sylvain Prunenec
SCÉNOGRAPHIE Odile Blanchard
CONSTRUCTION Ateliers Devineau
Avec l’aimable autorisation des Éditions le Chant du Monde

RÉGIE GÉNÉRALE Christophe Poux
CRÉATION LUMIÈRES Yves Bernard
RÉGIE LUMIÈRE Matteo Bambi et Raphael de Rosa
COSTUMES Florence Bruchon
Avec la participation de Marc Meyapin et Tess Vlassov (voix off)

COPRODUCTION Association du 48,  Les 2 Scènes – Scène nationale de Besançon, Théâtre du Beauvaisis – Scène nationale de l’Oise, Le Dôme (Albertville), La Place de la Danse – CDCN Toulouse Occitanie, L’Échangeur – CDCN Hauts de France, Le Théâtre – Scène nationale de Mâcon
SOUTIEN Théâtre des Bergeries (Noisy-le-Sec), La Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne, Studio le Regard du Cygne AMD-XXe, Ircam – Centre Pompidou

 

 

Dominique Brun, engagée dans une recherche qui la situe au croisement de l’histoire de la danse et la création chorégraphique contemporaine, Dominique Brun s’attache à la redécouverte de notre patrimoine chorégraphique, non pas d’un point de vue muséal, mais en mettent en relation les archives disponibles et les interprètes d’aujourd’hui. Elle utilise la kinétographie Laban (système de notation pour la danse), mais aussi de nombreuses sources et archives (photographies et films d’époque, textes littéraires, croquis, notes, etc.) qui permettent d’appréhender et de redonner vie à des écritures passées, souvent oubliées. Portant un regard résolument contemporain sur ces œuvres d’autrefois et elle leur redonne une visibilité par un travail d’interprétation et de «réinvention»

 

« Par son approche, Prokofiev a permis l’écoute de l’orchestre. J’y ajoute une dimension chorégraphique à ce conte en dotant chaque personnage d’une action dynamique particulière, empruntée aux huit verbes d’action proposés par Laban dans son système de l’Effort. Ainsi le motif de Pierre sera de tapoter, celui du loup de tordre; l’oiseau, lui, flotte, le canard époussète, le chat glisse, le grand-père presse et les trois chasseurs frappent et fouettent. Au fur et à mesure de l’histoire, les personnages en viennent à utiliser d’autres actions dynamiques que celle de leur motif dansé. Pierre peut être amené à bouger comme l’oiseau ou même encore comme le loup, le chat imite le grand-père. Ces actions qui sont autant de qualités de mouvement – frapper, flotter, fouetter, glisser, presser, tordre, épousseter, tapoter – se manifestent tout au long du récit en se mélangeant toujours davantage pour répondre à la finesse du mouvement dansé, pour en accentuer les nuances et les contrastes. Elles permettent aux danseurs d’ancrer la danse dans la puissance expressive du conte musical Pierre et le Loup de Prokofiev mais aussi de la délier de la narration pour lui permettre d’illustrer la musique en amenant le mouvement vers l’abstraction et la poésie.”

Dominique Brun

Détails

Date :
dimanche 30 juin
Heure :
17h00
Catégorie d’Évènement:

Lieu

Hameau de Saint-Antoine à Lanrivain (22)