Baptiste Rabichon

Ranelagh 8

RANELAGH

Photogrammes en collaboration avec le centre d’art GwinZegal

LIEU : HAMEAU DE SAINT-ANTOINE, LANRIVAIN (22)

Depuis une dizaine d’années, Baptiste Rabichon a entrepris de prolonger l’exploration de la technique primitive du photogramme. Chaque œuvre apparaît comme un collage unique, combinant à la fois des projections d’images numériques scannées et retravaillées à l’ordinateur, des silhouettes de plantes posées directement sur le papier au laboratoire, et l’ombre de formes humaines – dessinées par la lumière au moment de l’exposition du papier photographique.

 

Baptiste Rabichon compose ses photographies tel un peintre. Une feuille de papier RC couleur est sa toile vierge, un territoire d’expérimentation pour ses procédés de composition, mêlant photographie analogique, images numériques et projections d’objets divers appartenant à son quotidien. C’est dans l’obscurité de la chambre noire qu’il rassemble ses souvenirs en bouleversant notre rapport à la photographie. Des fleurs cueillies quelques jours auparavant sont posées sur l’agrandisseur et mêlées à des clichés préexistants récoltés sur internet ou dans des magazines. Mais le caractère quasi scientifique de cette esthétique qui évoque les herbiers des botanistes du XIXème siècle est perturbé par la sensualité d’une mystérieuse silhouette féminine délicatement allongée.
La fabrication de caches de différentes formes et dimensions est aussi essentielle à sa démarche. En empêchant la lumière d’atteindre le papier, ces éléments créés ad hoc et avec minutie contribuent à la création de cette fusion harmonieuse de corps humains et incrustations végétales. Dans certaines régions du papier on s’aperçoit que le hasard a toujours son mot à dire.


Né à Montpellier en 1987, Baptiste Rabichon vit et travaille à Paris. Après des études de viticulture et d’oenologie, il rentre à l’ENSA Dijon en 2009, à l’ENSBA Lyon en 2011 et à l’ENSBA Paris en 2012. En 2015 il intègre le Studio National des Arts Contemporains (Le Fresnoy) dont il sort diplômé en 2017 avec les félicitations du jury. Il est lauréat 2017 de la résidence BMW et expose au 63ème Salon de Montrouge en 2018.aines – dessinées par la lumière au moment de l’exposition du papier photographique.

https://www.rabichon.com/info