Charles-Édouard de SURVILLE

En l’air

LIEU : ENCLOS DE BURTHULET, SAINT-SERVAIS 22

Installation sonore pour 15 cymbales, robot midi, électro-percuteurs, micro, spring reverb.

Au sommet de la colline, 15 cymbales comme battues par les vents résonnent et retentissent. Micros et réverbes écoutent les murmures comme les fracas du ciel, pour les transmettre aux percuteurs électroniques fixés sur les crash qui jonchent le sol. Etalées dans l’herbe, échos de ce microclimat sensoriel et sonore, les cymbales font swinguer les déplacements d’air et en retranscrivent le sens.

www.getlab.fr

Charles-Edouard de Surville étudie à HEC et débute une carrière de consultant et entrepreneur. Après plusieurs années il choisit de renouer avec sa passion pour le son et la musique et crée le studio de production GetSound puis le collectif Getlab.

Si le groupe rassemble designers graphiques, videastes, programmateurs, musiciens, ingénieurs du son…Charles-Edouard concentre son travail sur les installations sonores. Fasciné par la technologie, il construit des dispositifs pour accroître, changer, transformer la relation entre un son et sa source, dans un environnement réel ou imaginaire. Robots, algorithmes et captation modifient les perceptions visuelles, sonores, en transformant les rapports entre événement, geste, mouvement, et leur espace sonore.

Cette approche fait naître de nouvelles expériences au cours desquelles les dispositifs deviennent de nouveaux instruments de musiques, que l’on joue avec de l’air comprimé, des infrarouges, des samples ou encore des synthétiseurs. Charles-Edouard fait jouer ces instruments pour créer de nouvelles façons d’écouter et appréhender l’espace qui nous entoure.

Seul, en collaboration avec des artistes plasticiens ou en tant que membre du collectif LFKs, son travail a pu être entendu dans de nombreux festivals et institutions notamment, le Festival d’Avignon, le Tokyo F/T Festival, les Grandes Eaux Nocturnes de Versailles, ou encore le Festival d’Art Lyrique d’Aix…