Amandine GURUCEAGA

Amandine Guruceaga. Lames, morsures et Belladonna (2018) acier, laiton, cuivre . 6mx3mx3m. Vent des Forêts Crédit photo ©Elisa Bertin

Le guide

LIEU : HAMEAU DE SAINT ANTOINE, LANRIVAIN (22)

Il s’agit d’une sculpture dont l’empilement précaire de volumes d’acier, s’érige effrontément et défie la loi de la gravité. Façonnée de plaques de métal soudées entre elle, dont la vive chaleur, en action lors de la soudure, révèle des sortes d’aberrations chromatiques sur la surface et dessine des scarifications réfléchissant la lumière.

Amandine Guruceaga est diplômée de l’École des Beaux-Arts de Marseille en 2013. En parallèle de son diplôme, elle installe la même année une commande publique sur la plage du Prado dans le cadre de Marseille Capitale de la Culture Européenne.
Elle présente son premier solo show « Nana Benz » à Diagonales 61, commissariat de Pedro Morais.
En 2014, elle passe trois mois en résidence d’échange Triangle France au Glasgow Sculpture Studios ou elle produira « Wupu Beach Bang » un solo show présenté à la Pipe Factory. A son retour, elle co-fonde TANK, un « artist run space » basé à Marseille. En 2016 elle organise et est co-commissaire de« Raoul Reynolds : une rétrospective », un double volet qui sera présenté lors du « Glasgow International » et à la Friche la Belle de Mai.
Elle a très récemment présenté ses oeuvres à la Villa Arson dans le cadre de Run, Run, Run puis d’Inventeurs d’aventures, à la galerie Quadrum à Lisbonne, à Main d’Oeuvre à St Ouen, ainsi que dans la galerie Derouillon à Paris, dans la galerie Double V à Marseille.
En 2017, elle a été sélectionné pour participer à la prestigieuse résidence LVMH Métiers d’Art où elle a l’opportunité de travailler en étroite collaboration avec les artisans de la tannerie Riba-Guixa près de Barcelone, à la suite de laquelle, en 2018 est sorti son premier livre monographique aux Editions RVB books .
Site : amandine-guruceaga.com