Johann Le Guillerm. Les Basculantes

Fleurs cinétiques mues par l’énergie de l’eau, Les Basculantes surgissent à flanc de coteau, puis disparaissent, comme avalées par la Terre, avant de réapparaître. Leur présence fugace dit la précarité de la floraison,  les cycles de vie,  une mécanique de l’éphémère. Cette confrontation de matériaux artificiels et de matières naturelles trouble notre perception de la nature et de ses énergies imperceptibles.