Marc Didou

L’Arbre

« Moi qui vis dans les zones urbaines, et dont les sculptures viennent de l’acier et du monde industriel, j’ai étéfrappépar la beautéde ce paysage de campagne quand je suis arrivésur le site cet hiver. Un paysage comme un souvenir d’enfance. J’ai penséàune pièce s’inspirant justement de la distance qui nous sépare de la nature et de son énergie.»

Artificier-forgeron-sculpteur, Marc Didou a choisi pour Lieux Mouvants cet arbre de transmission qui, en perçant les couches sédimentées, a permis de puiser le pétrole dans les profondeurs de la terre. Partant d’un résidu industriel, il ouvre un horizon pour nos sociétés contemporaines qui ne savent comment réemployer leurs déchets.

« Je l’ai choisi en sachant que j’allais le retourner pour en faire ce tronc, comme un chemin qui ramène àl’origine du pétrole, comme un raccourci entre la sève de l’arbre, et les hydrocarbures qui font vivre nos sociétés. J’ai voulu mêler ces deux composantes ».

Pour Marc Didou, le rôle de l’artiste, c’est justement de retourner le gant qui nous protège des salissures, pour révéler des choses du monde réel qu’on n’avait pas vues, ou qu’on n’avait pas envie de voir, dans toutes ses tensions écologiques et politiques.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone