Georges Pernoud

Rencontre avec Georges Pernoud, sur le départ de Thalassa l’émission qu’il a fondée, est  train de mettre au point de nouveaux projets télévisuel. Il vient partager avec le public de Lieux Mouvants son admiration pour Jean-Louis Etienne.

« C’est un type hors du commun. Il a publié des dizaines de livres, il a tutoyé des ours, et a bourlin­gué partout. Il a beau être né dans le Tarn, il en est vite sorti pour s’intéresser au vaste monde. Le définir comme « explorateur » n’est qu’une manière simpliste de le résumer. Il s’intéresse à la diététique, à la biologie, à la médecine du sport ; il a participé à des expéditions dans 1’Himalaya, au Groenland, en Patagonie. Pendant un tres court moment, il a même été directeur du Musée océanographique de Monaco… Jean-Louis Etienne a, en outre, une capacité innée à communiquer. Il sait parfaitement parler au grand public. […]La première fois que je l’ai vu, c’était à la Cité des sciences, porte de la Villette. Il est là, face à trois mille enfants assis par terre. Et les gosses l’écoutent, fascines. Il n’y en a pas un qui bronche, qui éternue ou qui s’impatiente. Chapeau !

C’est l’homme des défis. Une fois, cependant, il a eu peur. Parti pour mesurer l’épaisseur de la banquise de l’océan Arctique en dirigeable, en 2008, il a été emporte avec son engin par les rafales de vent. Ne sachant ou se poser, incapable de maitri­ser le vol, il a fini par atterrir en Russie… Ce qui n’était pas prévu. Jean-Louis Etienne fait partie de mon panthéon personnel de Thalassa ».

Extrait de Bon vent de Georges Pernoud

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone