Rainer Gross

Fin de carrières

Le plasticien, qu’on a déjà vu à Kernault et à Kerguéhennec, installe Fin de carrières autour de la chapelle, nous invitant à une nouvelle perception de la carrière de Locuon.

« À Locuon, un lieu magique et mystérieux, je ressens fortement cette ambiance particulière de la « présence du temps ». Ce site granitique où des carrières sont exploitées depuis l’Antiquité est un témoin éloquent des mutations inéluctables dûes aux activités de l’homme, aux changements de leurs croyances et aux forces de la nature. C’est le seul endroit en Armorique où les traces du travail des carriers gallo-romains sont encore visibles. Dans ce lieu si silencieux et paisible, où la nature a regagné ses droits sur la roche et les déchets d’extraction depuis bien longtemps, il suffit d’un rien d’imagination pour entendre encore maintenant, après 2000 ans, l’écho métallique des coups d’outils….

Mon projet pour Locuon se concentre entièrement sur la situation ici et maintenant. Il n’a tout d’abord pas d’autre objectif que de transmettre une expérience spatiale et de créer un contrepoids visuel au milieu environnant chargé d’histoire. En même temps, il renvoie par le biais de connotations et d’associations au caractère fugace de notre monde pour interroger notre rapport au passage du temps, aux activités humaines et au cycle de la vie. »

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone