Johann Le Guillerm

La Transumante est issu d’une recherche nommée Attraction.

Attraction est une utopie, l’affirmation que le monde peut être réélaboré par soi-même pour ne pas le subir mais mieux l’éprouver, le penser, le vivre. Cette reconstruction poétique s’écarte des chemins tracés pour créer de nouvelles alternatives en résistance radicale aux prêt-à-penser. Attraction s’est constitué à la manière d’un laboratoire de recherche en postulant le monde comme matière soumis à des lois physiques (les flux, les équilibres, les énergies, l’espace, le temps…)

Johann Le Guillerm est parti de 0 (le minimal : le point), du chaos des origines pour faire le tour de ce monde matière. En cherchant d’autres chemins expérimentaux, il permet une réorganisation du regard sur notre environnement en perturbant les fausses évidences. Le monde est ce qu’on en voit et ce qui nous est invisible. Il est un volume dont on ne peut voir toutes les faces. Johann Le Guillerm cherche à en découvrir chaque jour de nouveaux espaces.

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone